Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la maison diocésaine Saint-Paul
  • Le blog de la maison diocésaine Saint-Paul
  • : Un blog pour se tenir au courant de la vie de la maison diocésaine Saint-Paul, à Moulins.
  • Contact

Recherche

Archives

Catégories

2 septembre 2009 3 02 /09 /septembre /2009 08:27
C'est le cri lancé par quelques-uns après avoir vu le cloître fini et surtout les filins posés, reliant ainsi les poteaux bleu roi.

Il est vrai qu'aujourd'hui l'on pourrait s'en servir comme étendoir, mais Gabriel, étant visionnaire par nature, sait que d'ici quelques temps (mais combien?) ces fameux filins et cette troisième pyramide seront parcourus de verdure grimpante et envahissante. Et cela semble séduire...

En espérant que cette dernière (la verdure bien sûr) soit plus tenace que nos pauvres arbres qui jaunissent visiblement prématurément.

Il se murmure d'ailleurs qu'ils sont bien malades; Mais de quoi, cela reste à dire.

En tout cas, il est déjà temps de fredonner les feuilles mortes qui se ramassent à la pelle et sur les toits en verre du cloître. Un toit qui a déjà abandonné son éclat vaincu par les éléments. Ces mêmes éléments qui se sont déchaînés pas plus tard qu'hier sur Moulins et qui a permis à Gabriel de tester l'efficacité de la dite couverture de verre.



Et après plusieurs passages et des ailes un peu trempées, il en a déduit qu'il ne valait mieux pas y passer quand le vent arrivait de la chapelle au risque de se mouiller les orteils. Mais ceci n'est que détail, je l'avoue aisément, car qui aurait l'idée saugrenue de se promener sous un morceau de cloître couvert puis découvert par temps de pluie!!!

Quant à l'herbe du parterre, elle a pris un coup de chaud durant un été, il est vrai presque caniculaire. Les quelques orages de ces jours sauront-ils lui rendre un peu de vigueur; la question reste en suspens sur toutes les lèvres...

Une chose est sûre la nature continue malgrè tout de prospérer et le bureau de Gabriel a trouvé pour nouveau compagnon un charmant lézard, malheureusement trop véloce pour être pris en photo. Ce qui ne fut pas la cas de la charmante mante religieuse (on reste tout de même dans le contexte divin) ayant tout juste achevée de digérer son auguste époux et se prélassant sur une branche. Ne fait-il donc pas décidément bon vivre à la Maison Saint-Paul...
Repost 0
Published by Gabriel - dans Les travaux
commenter cet article
29 août 2009 6 29 /08 /août /2009 21:07
Le 28 septembre au matin, la maison Saint-Paul aura retrouvé son calme et ses habitants aussi; mais d'ici là, c'est branle-bas de combat et autres manoeuvres de haute voltige pour assurer THE évènement de l'année, à savoir bien sûr l'inauguration de la Maison Saint-Paul.

Alors ça galope à tous les étages, des sueurs froides s'emparent de certains, les autres priant que rien n'encrasse la machine (ce qui explique aussi le relatif silence de Gabriel, lui aussi mis à contribution pour l'occasion).

Dans quelques jours, vous allez voir les murs des paroisses et autres se couvrir de l'affiche ci jointe et les cartons d'invitation prendre possession de vos boîtes au lettres.

Car, ça ne rigole pas pour l'inauguration : on va vous chouchouter, vous dorloter, vous câliner, vous enchanter, vous distraire et vous cultiver; en un mot, vous allez être les rois de la fête!

Ca y est, vous allez l'eau à la bouche et vous n'avez pas tort. Alors résumé en quelques mots, voici le programme sur lequel, par l'odeur alléché, vous allez fondre comme notre bon maître Renard.

Tout d'abord, on va se la jouer avant-première : avant première pour le personnel de la maison et leur conjoint ou conjointe, avant-première pour les habitants du quartier de la Madeleine qui auront enfin le droit de franchir la ligne blanche de fin de travaux, et avant-première pour ms petits protégés, en tant qu'archange, les journalistes qui auront droit à leur conférence de presse. Tout ça dans les jours qui précéderont la date fatidique du 26 et 27 septembre.

Et puis le grand jour sera vite là.

A commencer par le 26 septembre, jour de la Saint-Vincent-de Paul. Portes ouvertes avec visites à l'appui, découverte des stands des paroisses (18 en tout) et autres mouvements et associations, jeux pour amuser les petits et marché fermier pour plaire aux grands gourmands... sans oublier à 15 heures, l'inauguration avec rien de moins que M. Le Préfet, M. le Président du Conseil Général et M. le Maire de Moulins.

Suivie à 17 h 30 d'un évènement pour tous ceux qui n'ont pas oublié Mgr Barbarin puisqu'il sera en chair et en os sous les ors de l'auditorium pour une conférence comme lui seul en a le secret.

Et le lendemain, rebelote (quoique le dispositif soit un peu allégé, les réjouissances ne commençant qu'à 14 heures) avec des portes ouvertes et une messe célébrée par Mgr Simon, archevêque de Clermont, encouragé par la chorale de la maison Saint-Paul qui répète en ce moment très assidûment.

Le tout retransmis comme la conférence en direct sur RCF Allier!







Vous comprenez désormais mieux pourquoi le lundi 28 septembre au matin, tout le personnel de la maison Saint-Paul sera sur les rotules, mais heureux du devoir accompli. Enfin, nous l'espérons tous!

Repost 0
Published by Gabriel - dans Infos
commenter cet article
19 août 2009 3 19 /08 /août /2009 06:30
Avec le soleil estival, le parking de la maison Saint-Paul aurait presque des allures de plage, du à son sable qui rendre dans les tongs et autres nus-pieds et ces arbres qui mettent du leur pour pousser et offrir un petit coin d'ombre bienvenu.


Et on n'oublie la façade de la maison aussi blanche que ses consoeurs méditerrannéennes qui donne à l'ensemble un air de vacances permanentes.

















Ne resterait plus qu'à remplir d'eau, les douves qui bordent la chapelle de la Madeleine et nous pourrions gaiment y faire trempette.






























Sans compter la degustation d'un cru maison, alors même que la vigne s'est fermement accroché au sol de la maison.

















Mais bon pour l'instant, les voitures sont les seules à avoir droit de passage et il semblerait que les habitants et les estrangers y aient pris goût!
Repost 0
Published by Gabriel - dans Les travaux
commenter cet article
15 août 2009 6 15 /08 /août /2009 06:05
...que le vent et la tempête ont, un jour de juillet orageux, décalotté dans le jardin de la maison Saint-Paul.






























Et pourtant vaillant, malgré son âge et sa disgrâce, il continue, à l'ombre du bâtiment Saint-Michel de nous donner de jolies prunes. De quoi enchanter les habitants de la maison comme ce le fut au temps des cerises, amoureusement cuisinées en clafoutis par Cladie et Eliane.


















Vous l'aurez remarqué, c'est une fois encore notre quart d'heure nature sur ce blog, mais avouez que, s'il y a un endroit où elle prospère, c'est bien ici. La preuve avec ce grand chevelu ou cette forêt vierge qui envahit à l'occasion de chaque pluie les allées de la maison.

















De quoi rendre presque fou Dominique et Didier chargés de tondre la pelouse avec délicatesse!


Repost 0
Published by Gabriel - dans Promenade
commenter cet article
12 août 2009 3 12 /08 /août /2009 11:24
Non seulement nous rayonnons sur le monde mais qui plus est nous abritons, à la maison Saint-Paul l'une des sept merveilles du monde. Ou peu s'en faut pour que ce soit le cas...

Après le toit fort pointu de notre chapelle (Kheops) et la couverture de notre cloître (Kephren), voici que vient d'éclore notre Mikerinos maison.
















Plus légère que ses ainées, plus transparente aussi, sa seule parure devrait être de la végétation et quelques fleurs. Elle marque aussi la fin du cloître et si j'étais vraiment mauvaise langue, elle coupe aussi la perspective vers le Sacré Coeur.














































































Mais bon, une fois encore, Gabriel a décidé de se mettre du côté de ceux qui arrievnt pour la première fois à la maison Saint-Paul et qui semblent agréablement surpris par l'ensemble.















Donc avec cette troisième pyramide, c'est l'heure des finitions du côté des pavés, mais aussi de la pose des derniers élements du cloître comme les cables servant à alimenter les lanternes, sachant que nos amis oeuvrant dur sur ce matériel vont bientôt prendre leurs vacances. L'occasion de faire quelques prises photographiques pour vous livrer une idée de l'ensemble, avec un bleu de cloître toujours aussi présent...


Repost 0
Published by Gabriel - dans Les travaux
commenter cet article
9 août 2009 7 09 /08 /août /2009 08:24
Gabriel a parfois, pour certains lieux de la Maison diocésaine une tendresse de mère ou de père. Et oui, depuis tout ce temps, attaché aux basques du moindre évenement (et encore certaines choses ne sont pas photographiées, quoiqu'insolites, comme Monseigneur croisé sous le cloître avec quelques bouteilles de vin...de messe, cela va de soi!), votre serviteur s'attendrit de voir ses petits pousser.

Par exemple la bibliothèque... Au début, elle n'était de plaques de béton préformés, vaste salle grise sans beaucoup de présentation et de savoir-vivre. Et puis, petit à petit, on l'a éduqué, on l'a formé, on l'a habillé, on lui a même fait quelques menus cadeaux, et surtout on lui a donné à lire, beaucoup et de tout (ou presque car ces jeunes esprits sont parfois sensibles)...





























Un peu de rose violet aux joues, une peau de bête en guise de moquette pour l'agrémenter, et la petite a grandi, en demande toujours plus : des étagères à panneaux roulants, des ouvrages des siècles passés encore dans  leur jus, de la théologie morale et des vies de saints, en veux tu en voilà!

Et puis, vient le jour de son entrée dans le monde, comme l'on disait autrefois. On la pare de nouvelles étagères, on lui donne un peu de personnel pour l'aider, on lui installe un petit salon, histoire de recevoir correctement ses amis.

















Vous voyez, un véritable enfant que cette bibliothèque qui devrait se dévoiler aux moins farouches d'entre vous tout prochainement. Car, oui il faut bien savoir les lâcher ces petits, même si son facétieux Papa Daniel Moulinet continuera de garder un oeil sur sa progéniture...
Repost 0
Published by Gabriel - dans Les travaux
commenter cet article
6 août 2009 4 06 /08 /août /2009 06:42
Bravo chers blogonautes, même durant les vacances votre nombre ne faillit pas et les courbes sont comme celles de la bourse en ce moment, elles montent, elles montent.

Alors pour vous récompenser et parce qu'il ne faut jamais laisser une promesse sans concrétisation, je vous livre ces photos qui vont faire date dans l'histoire de la maison Saint-Paul.

Et oui, ce qui était annoncé sur les plans de l'architecte sont devenus réalité et dans le même temps la maison Saint-Paul a enfin une identité visuelle; reste à savoir si cette identité sera celle du diocèse, je parle bien sûr de la mappemonde à moins que  vous, amis blogonautes vous ayez d'autre suggestions!

Le montage de la mappemonde a donc eu lieu à la façon d'un puzzle à grand renfort de visseuse et d'ajustements (une mappemonde de travers a tout de suite moins de tenue et je ne parle même pas de la croix!), sans oublier l'adresse de notre joueur de joystik! Et, je dois avouer, en toute modestie, ça en jette! A vous de juger!


Repost 0
Published by Gabriel - dans Les travaux
commenter cet article
3 août 2009 1 03 /08 /août /2009 08:59
Et une petite pensée, une pour les pélerins de Lourdes qui sont partis hier en bus et entament une semaine de pélerinage diocésaine, aux côtés de Monseigneur. Vous pourrez avoir de leurs nouvelles lundi et mercredi sur RCF Allier, à 8 h 30, si les directs fonctionnent bien.
Repost 0
Published by Gabriel - dans Aparté
commenter cet article
2 août 2009 7 02 /08 /août /2009 18:36
Si vous êtes habitués de ce blog, vous allez finir par croire que Gabriel a des actions auprès de saint Patrocle, vu le nombre d'articles en son honneur. Ce en quoi vous n'auriez pas complètement tort, mais ceci est une autre histoire...

Mais bon cette fois-ci, c'est Monseigneur lui-même qui était venu dire la messe il y une semaine, en nocturne avec plus de 250 personnes pour "public". Messe dans l'église toute décorée, procession jusqu'à la fameuse fontaine et petit verre de l'amitié ensuite, tout cela valait bien quelques photos.

Et puis Monseigneur n'a pas manqué de rappeler et d'inviter d'ailleurs aussi tous ceux qui le souhaitaient à l'inauguration de la Maison Saint Paul le 26 septembre prochain, Maison où sera bientôt tracé (peut être pas dans le marbre, mais dans une matière disons plus contemporaine style plastique!) le nom de saint Patrocle à l'entrée de l'auditorium; (d'ailleurs, j'ai bien remarqué n'a pas prononcé une seule fois le mot d'auditorium, mais salle de 250 places. Devrais-je changer mon vocabulaire???).
 

Donc autant de bonnes raisons de vous faire profiter de ces instants entre chiens et loups, à l'heure où la campagne bourbonnaise s'endort...

Repost 0
Published by Gabriel - dans Promenade
commenter cet article
2 août 2009 7 02 /08 /août /2009 17:43
En ce dimanche 1er août et quasiment un mois après l'évènement, je vous livre (parce que je l'ai reçu il y a peu l'homélie de Monseigneur donnée lors de la messe jubilaire de Saint-Germain des Fossés, le 2 juillet dernier. Le texte mérite le coup d'être lu de par l'impact voulu et donné par Monseigneur.
Aujourd'hui nous sommes venus rendre grâce avec nos frères aînés. Unis à Marie, l'humble servante du Seigneur, qui s'étonne des merveilles accomplies par Dieu dans sa vie, nous rendons grâce à Dieu pour ce qu'il a réalisé à travers la vie et le ministère de nos prêtres jubilaires.
Bon nombre d'entre vous étaient présents à la cathédrale dimanche pour l'ordination de Benoît, Fernando et Lam. Deux moments particulièrement intenses m'ont fortement touché - jusqu'aux larmes - tant l'émotion était grande:

C'est, d'une part, la procession de tous les prêtres venant imposer les mains aux ordinands C'est, d'autre part, la procession des mêmes prêtres venant donner l'accolade aux nouveaux ordonnés pour les accueillir dans le presbyterium, c'est-à-dire l'ensemble des prêtres du diocèse autour de l'évêque, successeur d'apôtre, qui portent solidairement la charge pastorale.

Comme moi, vous avez certainement remarqué la joie et l'émotion profonde de nos prêtres aînés. Malgré la chaleur forte, la fatigue, et la perspective d'une longue célébration, sans compter la peine du déplacement, ils avaient tenu à être présents. Et ils étaient là, certains avançant cahin-caha, parfois soutenus par une canne, parfois en fauteuil roulant.
Il fallait voir leur joie ! Celle-ci en disait plus que de longs discours. Heureux de voir trois jeunes prêtres prendre la relève, ils semblaient leur dire: «Allez-y les gars, faites du bon boulot! La prêtrise a comblé notre cœur. Elle comblera aussi le vôtre! ». Ils semblaient comme soulagés et rassurés de constater que des jeunes gens de 2009 vibraient comme eux à la suite du Christ, pour l'Evangile qui a mobilisé tout leur être, pour la mission à laquelle ils ont consacré toute leur vie.
Parfois le semeur ne voit pas lever le grain et il s'inquiète de savoir s'il a travaillé en vain, en se demandant quand viendra le temps de la moisson. Les confrères qui ont peiné à semer l'Evangile, qui n'ont pas mesuré leur peine à cette tâche, qui ont donné le meilleur d'eux-mêmes, se réjouissent quand ils voient poindre les premiers signes de la moisson.
Non, ils n'ont pas œuvré en vain, eux qui ont eu le mérite de vivre dans la fidélité et de traverser des tempêtes. Bientôt parvenus au terme de leur vie terrestre, ils peuvent affirmer, comme l'Apôtre Paul: «Je me suis bien battu, j'ai tenu jusqu'au bout de la course, je suis resté fidèle» (2 Tim 4, 7).
Trop marqués par la société de consommation, trop façonnés par les manières de faire de ce monde qui juge tout à l'aune de la « sainte rentabilité» nous avons tendance à être déformés et à apprécier une action apostolique avec ces mêmes critères mondains ... Les critères évangéliques sont d'un autre ordre. La référence ultime c'est la croix du Christ, qui apparaît comme une folie ou un scandale, qui est vue comme un échec, selon les critères habituels. Le Seigneur ne nous impose pas des obligations de résultats, comme le font les chefs d'entreprises commerciales, mais il nous demande simplement de vivre dans la fidélité de l'amour.
 
 

 

 

  • Puisque Benoît XVI vient d'ouvrir une année sacerdotale, sous le patronage de St Jean­Marie Vianney, il faut que cette année 2009-2010 soit l'occasion de mieux situer et mieux apprécier le ministère spécifique des prêtres au milieu du peuple sacerdotal que nous formons tous ensemble pour annoncer la Bonne Nouvelle au monde entier.
  • Pour avoir des vocations de prêtres, il ne suffit pas de prier - même s'il faut commencer par là - il ne suffit pas d'implorer Dieu avec des formules incantatoires en imaginant que, par enchantement, des prêtres vont descendre du ciel. Les vocations de prêtres ne peuvent naître et grandir que suscitées par les communautés chrétiennes. Cela implique que vos communautés paroissiales et vos mouvements croient dans le ministère des prêtres et créent un climat favorable où pourront éclore et grandir les vocations dont nous avons besoin ...
  • Pour avancer en ce sens, je vous propose deux choses:

Tout d'abord, il faudrait que les prêtres s'expriment davantage sur ce qui les fait vivre. Il faudrait qu'ils partagent leurs joies pastorales, qu'ils disent ce qui les rend profondément heureux, au-delà des difficultés et des épreuves.

Un conseil à vous, laïcs: interrogez-les! Sollicitez-les! Il y a une fausse pudeur qui fait qu'ils ne vous disent pas ce qui les anime. Osez les interroger! Faites-les témoigner! Cessez aussi de les plaindre, mais soutenez-les plutôt! Cessez de critiquer et de pointer leurs défauts, mais aidez-les à donner le meilleur d'eux-mêmes!

Deuxième proposition: j'aimerais que les laïcs s'expriment aussi et disent comment la rencontre avec des prêtres a pu les construire ; a pu marquer leur cheminement personnel ; a pu les conduire à prendre des engagements dans la société, a pu les inciter à servir dans l'Eglise. Bref, comment la rencontre de prêtres a pu les aider à exercer leur sacerdoce baptismal et à répondre à leur vocation chrétienne dans le monde. Osez témoigner ! Osez dire combien vous avez besoin du témoignage de vie et du ministère des prêtres pour remplir votre mission dans le monde!
Enfin, ne soyez pas passifs ! Il ne faut pas attendre passivement que des candidats se présentent spontanément. Mais, comme on le fait pour les diacres et pour les évêques, osez interpeller! Avec délicatesse et respect de la liberté des personnes, bien sûr, osez interpeller des enfants, des adolescents, des jeunes adultes. Posez-leur la question : « Pourquoi pas toi ? ». Montrez-leur la beauté de la vie et du ministère des prêtres. Montrez-leur l'estime que vous avez pour cette vocation. Manifestez-leur que vous avez besoin de ce ministère pastoral pour notre mission commune dans le monde. Montrez-leur qu'ils pourraient fort bien exercer la mission pastorale au nom du Christ.
Marie, dans l'Evangile de la Visitation, est la figure de l'Eglise. Comme elle, nous portons en nous la présence mystérieuse de Jésus Sauveur du monde. Comme elle, il nous faut donc aller en hâte vers toute l'humanité en attente d'accomplissement, symbolisée par Elisabeth. Il faut que dans la rencontre de nos frères humains se joue quelque chose d'analogue à ce qui se joue entre Marie et Elisabeth, lors de la Visitation. Si notre charité est authentique, si elle a véritablement sa source dans celui qui nous habite, alors l'Esprit Saint qui nous précède toujours et qui travaille le cœur de tout homme fera dire à ceux que nous servons, comme Elisabeth « Comment ai-je le bonheur que la mère de mon Sauveur vienne jusqu'à moi? ».
 
 
Repost 0
Published by Gabriel - dans Aparté
commenter cet article